© 2016 / Samuel Turpin

NOTRE ÉQUIPE

Les membres à l'origine du projet

Samuel Turpin est journaliste-photographe, membre de l'agence Gamma et 

collaborateur régulier avec Radio France Internationale. 

Depuis 1998, il vit dans les terrains de conflit et les zones humanitaires d'urgence (Myanmar, RDCongo, RCA, Sierra Leone, Burundi, Mali, Guinée, Tunisie).

Il collabore également avec la Fondation Hirondelle, une organisation de journalistes qui crée et soutient les médias en zone de crise. Il a acquis une expérience solide de la gestion de projet en contexte difficile et des partenariats avec les Coopérations internationales.

Visitez son site www.samuelturpin.photography

Benjamin Bibas est grand reporter radio (France Culture, France Inter, RTBF...). Il a vécu en Argentine et au Liban.

Il travaille essentiellement, depuis quelques années, sur le rôle de l’Afrique et notamment de la RD Congo dans la mondialisation.
Il est auteur de la note "COP21 : réparer l'injustice climatique en Afrique" (Fondation de l'écologie politique,  publiée en novembre 2015). 

Laure Noualhat est tombée dans le journalisme environnemental -l'un des royaumes de la mauvaise nouvelle- quand elle était déjà grande. Elle a officié durant quinze ans à Libération, pigé pour Arte ou France Inter, Terra Eco ou XXI. Désormais, elle se consacre à la réalisation de documentaires, toujours verts de gris, et continue d'écrire sur le long, très long, terme. Pollution, changements climatiques, énergie, effondrement, périls, écosystèmes, anthropocène, ..., elle se frotte au pire pour le meilleur. Et pour tous ceux que cela intéresse.

NOTRE CHARTE

NOS ENGAGEMENTS

Nous répondons à des codes éthiques et déontologiques inspirés des grands médias internationaux.

L’exactitude des faits, la vérification des sources, l’équilibre éditorial, la représentation de toutes les parties reconnues publiquement, et l’information responsable sont nos valeurs.

Nous n'acceptons pas le Publireportage.

Nous protégeons les Droits intellectuels, Droits d’auteur et Droits de diffusion.

Nous n'appartenons à aucun groupe lobbyiste, ou appartenant à des compagnies privées. Nous ne bénéficions pas directement de financements de compagnies privées, groupes lobbyistes ou tout autre groupe d’influence qui pourraient nourrir des des intérêts contraires ou des politiques ambiguës avérées. Nous cherchons à diversifier nos sources de financements.

Nous sommes un projet conduit par une association à but non lucratif (Media Active For Change). Tous les bénéfices sont réinvestis dans le fonctionnement de la structure. Nous rendons publics nos rapports d’activités et rapports financiers.

Nous privilégions une organisation structurelle qui demeure souple, réactive, et qui maintient des coûts structurels les plus légers possibles pour privilégier les coûts opérationnels de production et diffusion.

Nous privilégions une structure basée sur les partenariats, les échanges, la mutualisation de ressources, et le principe de co-working.

Nous sommes une structure responsable qui privilégie les systèmes open-source.

Nous adoptons une charte de travail respectueuse de l’environnement. Nous sommes conscients que notre mission et la nature de nos activités impliquent de nombreux déplacements, notamment aériens. Nous privilégions autant que possible les transports en commun, et une utilisation rationnelle des moyens de transport polluants . Tout déplacement aérien est  compensé au moyen d'un programme de compensation des émissions de C02.

 

Les partenaires