© 2016 / Samuel Turpin

PAYS-BAS

Histoires d'eau

La famille Fleerakkers est une famille d’agriculteurs-éleveurs installée dans la province du Nord-Brabant, au sud des Pays-Bas, sur un polder bordé par un bras de la Meuse à quelques encablures de son estuaire vers la mer du Nord.
 

Humans&ClimateChange Stories les a rencontrés pour la première fois en mai 2018, alors que le printemps en cours était plus sec qu’à l’accoutumée.

PARTAGEZ CETTE STORY !

  • Facebook
  • Twitter

Yvonne - femme de Stan et originaire de Ramsdonk.

Yvonne Broekmans est la fille d’un agriculteur du village qui, pour agrandir son exploitation, l’a déménagée sur le polder. Après ses études, Yvonne a repris la ferme de ses parents et s’est mariée à Stan qu’elle aide au quotidien dans les travaux d’élevage.

Stan : 
Le père
Yvonne :
La mère
Niek :
Le fils ainé

Stan Fleerakkers, 47 ans, est à la tête d’une exploitation agricole d’environ 110 vaches et 80 ha sur le polder Overdiepse. Il y cultive surtout de l’herbe et du maïs. Au début des années 2000, le gouvernement néerlandais est venu lui annoncer que le polder  serait inondé en priorité si la Meuse venait à déborder

Niek, 16 ans, est l’aîné des trois enfants de Stan et Yvonne. 

Lycéen, il ne sait pas encore quel sera son métier mais il ne pense pas reprendre l’exploitation familiale. Il veut voyager, il aime le football. Il n’a pas peur des inondations : « les Pays-Bas ne sont pas un pays de catastrophes naturelles ».

Pays-Bas

17,1  millions d'habitants 

Capitale : Amsterdam (850 000)

Chef du gouvernement : Mark Rutte

Chef de l’Etat : Roi Willem-Alexander

Un quart de la superficie des Pays-Bas est situé sous le niveau de la mer. Les polders néerlandais, étendues artificielles de terre gagnées sur l'eau depuis la fin du XVIe siècle, représentent aujourd'hui plus de 17 % de la surface du pays, avec des digues pouvant atteindre 12 m de haut.

 

L'Université d'Utrecht prévoit qu'en raison du changement climatique, le niveau de la mer devrait monter de 1,3 m sur le littoral néerlandais d'ici 2100. Les phénomènes météorologiques extrêmes (pluies intenses, orages de grêle...) devraient aussi devenir plus fréquents. Traumatisés par le souvenir des inondations meurtrières de 1953, lorsque la mer du Nord a submergé la Zélande pour engloutir 5 % du pays et emporter plus de 1 800 victimes, les Pays-Bas ont entrepris entre 1957 et 1986 un « Plan Delta » d'immenses travaux publics pour se protéger principalement des tempêtes venues du large. Mais le changement climatique pose aujourd'hui d'autres questions. Avec l'élévation du niveau de la mer, les grands cours d'eau (Rhin, Meuse, Escaut) qui traversent le sud de ce plat pays peinent à atteindre la côte. Le risque de submersion vient désormais de l'intérieur, d'autant que les eaux fluviales sont grossies par des pluies plus intenses. 9 millions de Néerlandais - plus de la moitié de la population - vivent aujourd'hui dans des zones inondables, où se concentre également 70 % de l'activité économique.

Les Pays-Bas ont leur part de responsabilité dans le changement climatique : chaque Néerlandais émet près de 10 tonnes de gaz à effet de serre par an, une fois et demie de plus que la moyenne européenne. Mais la pollution liée à un secteur pétrochimique gigantesque et une agriculture très intensive a suscité une réaction citoyenne. En juin 2015, suite à une action intentée par l'ONG de défense de l'environnement Urgenda, la justice néerlandaise a ordonné à l'Etat de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le pays d'au moins 25 % d'ici à 2020 par rapport au niveau de 1990. Cette décision a été confirmée en appel en octobre 2018.

Partez à la rencontre de

Stan, Yvonne et Niek

Humans climate change stories netherland

Superficie

41 543 km2

Densité 

414 hab/km²

Crois démo

 0,6 % (2017)

IDH (2017)

0,931 (11/186)

PIB/Hab 

52 941 USD

Crois PIB/an

3,2% (2017)

49% non affiliés

24% de catholiques

16% de 

protestants

7% de 

musulmans

Agriculture

1,9%

Industrie

24,4%

Service

73,7%